top of page
  • Photo du rédacteurJulien Biget

Chauve-souris

Dernière mise à jour : 2 janv.

Vous êtes-vous déjà interrogé sur leur capacité de se suspendre la tête en bas ? Comment dorment-ils quand ils le font ? N'ont-ils pas le vertige ? Est-ce qu'ils se défèquent dessus ?


Tout d'abord, voyons comment ils peuvent se suspendre à l'envers sans effort. Si nous devions nous suspendre avec nos mains, nous devrions faire un effort pour garder nos doigts serrés afin de nous accrocher, ce qui signifie que nous tomberions si nous nous endormions et décrochions nos mains. Les chauves-souris, en revanche, disposent d'un mécanisme dans leurs pattes qui utilise leur poids pour fermer leurs pieds sans le moindre effort. En d'autres termes, la position “détendue” de leurs pattes est celle d'une patte serrée utilisant leur poids pour s'accrocher. Cela signifie qu'ils peuvent dormir paisiblement la tête en bas sans souci.


Source: BWgovernment



Lorsque nous nous suspendons la tête en bas, nous avons très vite le vertige car le sang de notre organisme se précipite très vite vers notre tête. Mais les chauves-souris sont trop petites pour que la gravité ait un effet sur leur système circulatoire, elles ne sont donc pas affectées par leur suspension à l'envers.

Enfin, lorsqu'elles ont besoin de faire pipi ou caca, elles se tournent simplement dans “le bon sens” pour le faire, évitant ainsi de déféquer sur elles-mêmes. Ils s'accrochent simplement avec leurs mains, et lâchent prise avec leurs pieds, se préparant ainsi à un "pull-up". Des petites créatures intelligentes.


 

Auteur

Julien T. Biget
Lerato Adventures – Julien T. Biget

Julien est français et écossais, né en 1988 à Nairobi au Kenya.

Il est un guide de safari professionnel, parlant à la fois le français et l'anglais. Il a eu la chance de travailler dans certaines des destinations les plus incroyables que l'Afrique a à offrir, de l'Afrique de l'Est à l'Afrique australe, ainsi que pendant un certain temps en Afrique centrale.

Dès son plus jeune âge, il savait qu'il devait travailler avec des animaux, grands ou petits, et quelque part dans la nature. Il ramassait toujours des créatures et essayait de voir le monde de leur point de vue, de les comprendre autant que possible, hypnotisé par leurs formes et leurs couleurs. Il aimait partager cette passion avec tous ceux qui l'entouraient, essayant toujours de les faire participer à ses découvertes. La nature est partout autour de nous, en Europe, en Asie ou en Afrique, il suffit d'en prendre conscience

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page