top of page
  • Photo du rédacteurJulien Biget

Pourquoi le springbok a-t-il une poche sur le dos ?

Dernière mise à jour : 2 janv.


springbok
Lerato Adventures – Pourquoi le springbok a-t-il une poche sur le dos ?

Vous êtes-vous déjà posé cette question vous aussi ? Personne n'est sûr à cent pour cent, mais la meilleure réponse est que cette poche est utilisée à des fins de reproduction.


Lorsque les springboks sont excités ou dérangés par un prédateur, ils exécutent une magnifique danse appelée “pronking”, au cours de laquelle l'animal saute ou rebondit sur ses quatre pattes à la fois, courbant le dos et baissant la tête, rebondissant de manière répétée dans un saut à pattes raides. En faisant cela, ils ouvrent cette poche sur leur dos et révèlent une belle couleur blanche brillante à l'intérieur. Lorsqu'ils se reproduisent, ils adoptent ce comportement de prononciation et révèlent cette poche blanche, qui dégage également une odeur sucrée, un peu comme du miel, qui est censée être attirante pour la femme springbok que le mâle essaie d'impressionner.


On dit que le comportement du springbok qui se prononce lorsqu'il est dérangé par un prédateur est un moyen de dire ou de montrer au prédateur qu'il est fort et en bonne santé et qu'il ne doit pas être la cible d'une attaque.


La question qui se pose est donc la suivante : pourquoi libèrent-ils cette odeur agréable pour un comportement anti-prédateur ? La réponse se trouve dans la question de savoir s'ils ouvrent complètement cette poche lorsqu'ils se prononcent pour les prédateurs ou s'ils le font uniquement pour impressionner les femelles ? La réponse à cette question n'a pas encore été étudiée. Quoi qu'il en soit, c'est un comportement magnifique à observer, unique aux springboks.


springbok
Lerato Adventures – Pourquoi le springbok a-t-il une poche sur le dos ?


 

Auteur

Julien T. Biget
Lerato Adventures – Julien T. Biget

Julien est français et écossais, né en 1988 à Nairobi au Kenya.

Il est un guide de safari professionnel, parlant à la fois le français et l'anglais. Il a eu la chance de travailler dans certaines des destinations les plus incroyables que l'Afrique a à offrir, de l'Afrique de l'Est à l'Afrique australe, ainsi que pendant un certain temps en Afrique centrale.

Dès son plus jeune âge, il savait qu'il devait travailler avec des animaux, grands ou petits, et quelque part dans la nature. Il ramassait toujours des créatures et essayait de voir le monde de leur point de vue, de les comprendre autant que possible, hypnotisé par leurs formes et leurs couleurs. Il aimait partager cette passion avec tous ceux qui l'entouraient, essayant toujours de les faire participer à ses découvertes. La nature est partout autour de nous, en Europe, en Asie ou en Afrique, il suffit d'en prendre conscience.




3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page